Reiki


D’origine japonaise, le Reiki a été créé par Mikao Usui Senseï en 1922, 4 ans avant son décès. Chercheur érudit, au parcours professionnel et spirituel très diversifié, Mikao Usui recherchait une pratique simple de « guérison de l’esprit » qui soulage et apporte un mieux-être.

Le Reiki nait de la réunion des fruits d’une pratique par l’apposition des mains du praticien sur le corps, et d’un travail intérieur et méditatif du praticien. Sa pratique engage à connaître et gérer ses énergies vitales. L’apposition de mains sur le corps de la personne permet ainsi de libérer les énergies internes bloquées créant des tensions physiques, émotionnelles et mentales.

Les bienfaits de la relaxation et de la méditation du Reiki s’expriment par la remise en route des potentiels naturels de la personne pour accéder à un bien-être naturel et durable.

Le fondateur


Très érudit, avec un parcours de vie très atypique, Mikao Usui Senseï a exercé des métiers divers avant de se consacrer au développement de son art.

 

Mikao Usui Senseï

Madame Takata et l’ouverture du Reiki au monde entier


Hawayo Takata

Elève d’Usui Senseï, Madame Takata a été formée avec un cercle d’élèves très restreints. Elle est une personne incontournable dans l’ouverture du Reiki à l’international.

En effet, le Reiki reste assez secret au Japon puisqu’il est transmis seulement dans les familles.

L’ouverture du Japon en terme commercial et économique a dévalorisé ses techniques, au point que certains praticiens ont été emprisonnés.